• Ma première bite dans le cul

    Pour mon premier article, je vais vous raconter ma première fois avec un mec. Le récit est 100% réel et s'est passé en 2016.

    Le but est bien sûr de vous raconter comment/pourquoi je me suis fait baisé par un mec, mais aussi de montrer à ceux qui ne l'ont jamais fait à quoi peut ressembler une première fois entre mecs !

     

    C'est parti !

     

    1. L'envie de me faire baiser

    Nous sommes en 2016. Je n'avais plus de copine depuis plusieurs mois et ça faisait déjà pas mal de temps que je fantasmais sur les mecs et que je voulais me faire "prendre". J'avais fait des plans cam avec des mecs, j'avais acheté un plug, tout ça... ça me faisait très envie mais je n'avais jamais le "courage" de passer à l'acte... la plupart du temps je finissais par me branler et je n'avais plus envie... jusqu'à ce que l'envie revienne quelques heures ou jours plus tard. Surtout, comment trouver un mec avec qui faire ça ?! Pas évident.

    Mais plus le temps passait, plus j'en avais envie, et plus je sentais que je le ferais... Un jour, j'étais plus excité que d'habitude, et j'ai décidé de sauter le pas ! J'ai cherché comment trouver un mec... j'ai finalement téléchargé une application assez connue pour les mecs bi et gay (Grindr), j'ai mis une photo et... j'ai reçu plein de messages en seulement quelques minutes !

     

    2. Recherche d'un mec & prise du RdV

    Déjà, cette étape était assez difficile... trouver un mec de mon age (19 ans à l'epoque) et pas cinglé. ET avec les mêmes envies... par exemple j'ai appris que pas mal de mecs étaient sur l'application juste pour une "branle mutuelle" ou une "pipe" rapide. Moi, je voulais la totale : sucer et me faire baiser.

    Je n'ai pas trouvé le jour même, mais le lendemain ou le surlendemain, je ne me rappelle plus. C'était un mec légèrement plus âgé (21/22 ans) qui était en vacances dans ma ville (je n'habitais pas Paris à l'époque). Il avait l'air sympa, il était bi aussi et avec un minimum d'expérience (a priori...).

    Je lui donne RdV dans mon appart le jour même en fin d'aprem (c'était alors le debut d'aprem). Bon déjà, à ce stade là, je commençais à stresser... j'allais VRAIMENT me faire baiser par un mec. Comment allait se passer la rencontre ? Est-ce que j'allais le sucer ? Est-ce que j'allais avoir mal ? Ou est-ce que j'allais prendre du plaisir ? BEAUCOUP DE QUESTIONS ET DE STRESS.
    De toute façon je lui avais déjà donné mon adresse : il n'y avait plus qu'à attendre.

     

    3. Préparation avant la rencontre

    A partir de ce moment là, j'ai stressé toute l'aprem. J'étais à la fois ultra excité, j'ai bandé tout seul toute l'aprem mais aussi très stressé.

    J'avais acheté une poire à lavement au cas où le jour viendrait... et il est venu ! Donc quelques heures avant qu'il arrive, je fais le lavement histoire d'être tout propre pour ma 1ère fois. J'étais ultra clean et il restait un peu de temps avant qu'il arrive. On se chauffait encore plus par messages... autant dire que je n'en pouvais plus d'attendre, c'était le jour où j'étais le plus excité de ma VIE. C'était très compliqué de ne pas se branler mais je savais que si je le faisais je n'aurais plus envie donc j'ai tenu jusqu'à ce qu'il arrive !

     

    4. Son arrivée chez moi

    Voilà le moment où il arrive ! Il frappe à ma porte : gros stress, c'est le moment. Je l'ouvre. On se dit bonjour, on parle à peine 5mn, on se chauffe encore un peu plus et rapidement il commence à se rapprocher et à me toucher la bite.

    Je fais pareil. Je bandais à fond et lui aussi. D'ailleurs il avait l'air d'en avoir une plutôt grosse... ce qui va se vérifier assez vite. On était debout. Très rapidement il baisse son pantalon et laisse tomber son boxer. J'en profite pour faire pareil. J'ai envie qu'il me branle, ce qu'il fait, maladroitement mais ça reste très excitant et je prends déjà du plaisir. Je regarde vite fait sa bite. Elle était plus grosse et plus grande que la mienne qui fait déjà 16cm. Donc la sienne faisait au moins 17 ou 18cm et était clairement plus large.

     

    5. Suce et doigtage

    Je touche la bite d'un mec pour la 1ère fois et je le branle ! C'est une sensation assez étrange ! Mais très vite il me fait comprendre qu'il voudrait que je le suce. Je suis super excité mais je ne sais PAS DU TOUT comment m'y prendre. J'improvise ! Je me mets à genoux (lui est toujours debout) et je commence à lécher un peu son gland. Assez vite je mets son gland entier dans ma bouche et fait des petits va et viens. Je ne me rappelle plus de sa réaction, mais je n'étais pas très à l'aise et j'ai arreté assez vite. Moi ce que je voulais, c'était me faire PRENDRE.


    Je lui dis que je veux essayer la sodomie, et très rapidement me voilà sur le lit, sur le dos, les jambes écartées et repliées sur moi. Il met du lubrifiant sur ses doigts, je bande ultra fort et j'attends avec impatience que ça commence... Il me met du lubrifiant sur l'anus, mais ne rentre pas. Après quelques secondes, je sens qu'il met un doigt ! Ouh ! Ce n'est pas spécialement agréable mais c'est très excitant et ça ne fait pas mal. Je le regarde faire pour le provoquer.

    Très vite (TROP vite) il met un deuxième doigt. Déjà, je le sens un peu plus ! Ca ne me fait pas du bien, mais je ne dis rien car encore une fois on bande comme des fous et je veux passer à la pénétration le plus rapidement possible.
    Après 1 ou 2mn de pénétration avec ses doigts (il alternait entre 1 et 2 doigts) il me dit qu'il va en mettre un troisième. Je lui dis d'accord sans réfléchir. Clairement c'est déjà plus compliqué ! Mais sans trop de mal (pour lui) il réussit à me mettre TROIS doigts dans le cul ! Je ne ressens pas de plaisir physique mais par contre ça m'excite énormément que je me fasse doigter comme ca, les jambes écartées, mon cul offert à lui. Mais rapidement j'ai assez mal et je lui dis d'arrêter, que je veux essayer la SODOMIE.

     

    6. La pénétration tant attendue

    Il met une capote, du lubrifiant, se met entre mes jambes (missionnaire) et là je me dis "c'est le moment". Je commencais à me dire que ca allait être compliqué car si déjà 3 doigts me faisaient mal.... sa bite étant plus large et carrément plus longue... qu'est-ce que ça va être ?! Je ne me suis pas trompé. On est en missionnaire, il cherche le trou (eh oui... était-il vraiment si expérimenté que ça ?) et semble avoir un peu de mal à le trouver. J'attends sagement de me faire baiser... Je le guide un peu maladroitement : "un peu plus en bas"... "en bas"... "non, plus en haut"... "OUI !! bouge plus !". Ok ! Il est au bon endroit, il bande DUR (comme moi d'ailleurs) mais.... aïe ! Impossible de rentrer. Ca ne me fait pas forcément mal mais mon trou est complètement fermé. Après une petite minute de tentatives... on change de position.
    Je me mets sur le côté et lui derrière moi. Malheureusement... pareil ! Déjà il ne trouve pas le trou, et ensuite... impossible de rentrer... je suis un peu frustré. Pourtant j'essaye d'y mettre du miens !

    Il me remet quelques doigts dans le cul, assez fort... ca m'excite malgré une petite douleur !
    On se remet en missionnaire, cette fois je prends sa queue pour la mettre directement au bon endroit... il me dit de "pousser", ce que je fais... et... "OUUUUUH ! Ohh !" Donc ça fait ca une bite dans le cul ! J'ai MAL et il vient A PEINE de rentrer. Je suis au sommet de l'excitation avec juste un bout de sa bite dans le cul, mais je sais bien qu'il faut qu'il la rentre en entière... je lui dis de continuer à la rentrer DOUCEMENT, ce qu'il fait... Je sens chaque centimètre qui s'enfonce en moi... lui ne dis pas grand chose et me regarde pour voir si ça va.

     

    7. La pénétration s'accélère !

    Je ne pense pas qui l'ai rentrée totalement, mais il commence les va et viens. J'ai assez mal. Je gémis naturellement... sans faire semblant. Il fait des petits va et viens mais je sens extrêmement bien sa bite qui me nique le cul... ca m'excite terriblement a tel point que je me branle ! Il continue de me baiser doucement, je sens sa bite aller et venir bien profond en moi, je me branle à fond et.... "OUPS"! L'excitation était beaucoup trop forte après toute cette attente interminable ! Je jouis extrêmement fort, un des meilleurs orgasmes de ma vie, avec sa bite qui me défonce le cul ! J'ai du sperme partout sur le ventre (on est toujours en missionaire) et il me baise de plus en plus fort, ca l'a visiblement excité ! On dirait qu'il commence à prendre son pied et que mon cul lui plait.

     

    8. Pause & tentative de pénétration

    Quelques secondes après que j'ai joui, il se retire de mes fesses pour qu'on nettoie tout ca. J'ai l'impression d'avoir le cul défoncé. On nettoie rapidement, et forcément il veut continuer car il n'a pas joui... L'excitation est partie et je n'ai plus du tout envie de me faire baiser.. mais je me dis que je dois le faire car il n'a pas joui et c'est pas cool pour lui ! J'accepte donc de repartir en missionnaire.
    Aïe ! Mon cul aussi n'a plus envie... il réussit à rentrer mais j'ai très mal à chaque va et vien. Je lui demande plusieurs fois de faire des "pauses" car j'ai mal. Ce qu'il fait. Au bout de 2/3 fois, il comprend que j'ai vraiment très mal et me propose d'arrêter. J'accepte.

     

    9. Il éjacule et part

    Il commence à se branler au dessus de moi, entre mes jambes, pour se finir. Je trouve ca excitant et je re-bande. J'en profite pour le toucher un peu (cuisses, abdos...) ce que je n'avais pas vraiment fait jusque là. Il se branle pendant 2/3 minutes et fini ENFIN par jouir dans la capote qu'il remplit en quelques jets libérateurs.

    Il se lève, enlève la capote, me dit qu'il a aimé, on discute un peu.. et il part.

    Quelle première fois ! A ce moment là je n'en reviens pas que je me suis fait baisé par un mec. J'ai mal au cul. Il y a des capotes un peu partout...

    Je me suis bien fait baisé et j'ai eu l'orgasme le plus fort de ma vie.

    FIN

    Conclusion


    Comme vous avez pu le voir, la sodo a été assez douloureuse.. surtout parce que j'étais très stressé et que les prélis n'étaient pas suffisant. Et également parce que je pense qu'au final il n'était pas si "expérimenté" que ça (j'ai quand même du le guider pour trouver mon trou)... Même si j'ai eu mal, je ne regrette rien et j'ai eu un orgasme formidable.

    Morale : comme on a déjà dû vous le dire, prenez le temps, lubrifiez (régulièrement et sans être radins sur le lubrifiant !), allez-y doucement ! Vous ne devriez pas avoir trop mal et vous verrez, l'orgasme sera magique !

     

    Ma 2ème fois ?

    Ma 2ème fois sera contre toute attente TRÈS différente. Je n'ai pas eu mal, bien au contraire ! J'ai goûté au vrai plaisir anal avec un orgasme encore 10x meilleur. Je vous raconterai ça dans un prochain article !

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Juin à 01:00
    Bonsoir,
    2 belles histoires.
    Impatient de lire la suite.
    A+
    Jimy.
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter